Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for août 2009

Salut Bébé,

Cette journée a été assez spéciale pour moi, donc je ne vais rien dire de plus et te retranscrire (avec les fautes d’orthographe et de grammaire et même les ratures) exactement comme il a été écrit dans mon bloc-note par moi.

Page 1:

J’ai fumé un joint chez Pappu, ca me fait déjà effet
Donc Bébé tout ce qu’écris est sous influence et la
vérité Il est bientôt minuit et je t’écris ça
pour te dire que je t’aime. Surtout que là tout se
mélange dans ma tête. Alors je focalise sur un truc
et j’écris. Même la ça continue. Tu vois j’en ‘ je ne sais
plus quoi dire. C’est génial et horrifique à la foix

. C’est la 1ere fois que j’ai cet effet !! Seulement
trois minutes se sont écoulés mais je dois dormir.
Pourquoi je continue cette lettre alors? Abruti va.
J’ai pris mon gsm pour voir si tu as/m’as écris.
Non tu ne l’a pas fais. J’ai Peur !!! Car j’ai l’impression
que je n’ai pas écris assez pour te convaincre,
d’iaimer encore une fois. STP. la je regardais l’écran
pour voir si tu edi étais là, enfin… com connectée, C’est con
comme phrase. Je vais, j j’ai soif, eau, de toi, de
ton amour. Je me suis gratté le nez, encore. Je ne sais
pas si je dois tout écrire, non pas à cause de la vérité
mais parce que j’écris sous j’ai fumé un joint et. Je vais
boire. la je viens d’entendre la porte des toilettes

j’ai failli écrire étoiles. Ca doit être, HMM, l’écran
s’est éteint, transformé écran de veille.
Tu n’es pas là. Mon nez gratte. Il est si tard
Bébé, rentres à la maison. Il est 0h09. Wow Seulement
J’ai l’impression que ça fait beaucoup. Je vais aussi
imprimer le texte du blog pour te l’envoyer sur papier
pour que tu le lises. Mais sous quel. lequel tu
ouvrira. De quoi je parles, merde. C’est n’importe quoi.
J’ai toujours fort soif, je devrais le faire, j’ai très soif
en plus. Pc de Pappu fait bruit.  De quoi je parlais
Merde. Pas le temps, page

400_F_2934977_PJCIXv175lMShogIXHfP9kLETixCwY

Page 2:

Pappu ne doit pas me voir comme ça. Oui
J’ai encore soif. faut boire. 0H14
Je suis un salaud, salopard, quoi écrire. pourquoi vite
J’ai peur de te perdre, perdre, et effet aussi, je je veux
pas. NON DANIELLA PUS IPU PLUS IMPORTANTE QUE TOUT
LE RESTE. Pourtant cet effet différent. Bien et Mauvais.
Ca fait peur. Ce seraa spécial cette envoi, MERDE
Pardon. Comment ca fonctionne un blog. visiteurs possible.
Moi Neuneu, mais que Nenni. HAHAHA. Je ne sait plus quoi.
Bin NON. Savoir. Perdu. Verre d’eau. Oh19.
Comment? Verre d’eau, boire, HA. ION (???). Non je dois
continuer. Car je veux te dire Je t’aime Bébé.
Compréhensible? quoi? Verre… Chutt Seulement 0h21
tu es belle. Pardon. pourquoi. REVE? Non effet connard.
Bigard, hahaha… pas drole. 0h22. Wall (???)
Stupide, Quoi stupide. arretes. Parler tout seul, Non
Quoi écrire? Mélange dans le tête. Comprendre.
Fais pas le malin toi. Alors moi c’est toi. c’est nous
chanson, CD, QUOI écrire. Est-ce que tu m’aimes?
Encore. Merde. Oublie, tout, vite. NON.
Ne sait plus. Police. Paranoïa. Oh27. Blog, con
Fake, Tout fake. comment ça: Bin cette lettre. Date
Aujourd’hui. Pappu aussi meme effet. Me comprendre.
Non strict vérité, hmmm, de nouveau oublier. eau.
Soif. Merde. Pappu moque de moi après, il m’écoute
penser. Paranoïa. Moi stupide écrire aujourd’hui.
Cavemen, Pied gratter. Que quelqu’un. Blog
présentation. Pour moi aussi. Mon blog. Peur de
nouveau tout seul, fautes papier barré, scanner
Preuve. Douleur. Oublier, accent, un mot,
blague. hahahaha. Tout écrire. fautes encore

Page 3:

tourner page. concentration. lèvres sèches. 0h32
différence. 0h33. Non. Stop… vaut barre Stop Barré
Quoi. Gens rigoler blog. Moi aussi,, pitoyable. publier
blog livre. ha. idée. peut-être publiable surtout
grace à ca, Oui OK. Moustique. boire eau. reviens
Je t’aime. non pas blague. écran éteint. Est-ce
papier assez ce soir. CRETIN MOI, Con. boire. Non
mauvais le monsieur.? pourquoi orthographe SVP
Oublies mots. dur parfois. levres mal. Non la bouche
inflammation peut être. Moi écrire bien, Impossible
0h39. Toi me comprendre. Pas facile. Pappu CV. Je t’aime
mon bébé, vérité, pas confort. quoi, peluche. eau
Mal, douleur, toi comprend ce que j’écris Bébé.
Mal main car concentration focalisant. Toi seul
amour.  les enfants c’est mal. Cascade Moto. Seul lettre
aujourd’hui. minable, quoi. Cigarette. Bout restant joint
Bomme ou mauvais idée. mal écrire, écriture. Pas francais
Non non, dormir. idée. Répétition. concert?
cigarette, maintenant. Dure. pieds, cigarette. Oui
Reviens. STP OU SVP MADAME BEBE. boire d’abord.
Néandertalien orthographe. long blog. texte
Pas vendable. Douleur main c’est horrible… long
Plus long, douleur normale, beaucoup. yeux. mais
écrire correctement. comme Faux cul Qui?
long texte quand même. bravo, hahaha, écran…
J’arrive bientot à la fin de page. comprendre.
Venir. Bourdonnement oreilles. Daniella. Elle ne
tromper. arretes, bien, bien, fille biens. Vieux. Papys
Souvenirs, correctement. Reve. Titannic,
Film, yeux, orthograp, Barré. blague
lunettes. Page page. Mal être. arretes page. Toure

Page 4:

Pappu moquer moi et mes lettres 0h51, temps
0h52. Mourir. Suicide. Demain revenir. Suicide 0h52
Cruel. bruit… paes pas? Non. Poison. Poissons. Docteur
Pe
J’ai peur. stupide blog. IDEE projet blog
Page ligne par ligne expliqué. Mal. Mais. Sexe.
Pas une autre. eau. arreter. non. Merde Flashback
Willis. Brosser dents. IDIOT blog. Piqué. effet
bientot fini. Merde idée perdue. « ILLISIBLE »
« ILLISIBLE »
somme peur Bruit. Lune Brillante ce
soir. Vue Belle. Pappu Bruit. Main, poignets Stupide
Pappu dormir. descendre salon pas confortable. tu manques
voisins, virgule, 1h01 oublier heure. « ILLISIBLE »
quand. Daniella me déteste. Suis pas beau, c’est
ses copines qui diront cela. mais j’avais écris plein de
trucs, perdu, magique. Aladdin. Jasmine. Nous. GSM
Toi. fond d’écran, Couper cheveux qui. Pappu
dormir maintenant. c’est pour moi. Maman. Docteur
Dents font mal. eau. Toujours pas bue bu.
1h05 tard. Blog tant pis. non pas stupide
Non pas. Mal. Dodo. Dormir. Bon OK Je
vais essayer d’écre bas. pyjama. Ai. « ILLISIBLE »
Ouais bof. eau sauf.

1h45: Oublier tout. Solitaire, le parfait jeu pour moi
mouche mouche ménerve. faim. Solitaire, perdu. Mouche
encore, là, tue, bruit. Maman révéillé
chocolat, brioche,faim, enfant. chocolat fini, attaque
brioche. faim. 1h51 encore faim gateau sur la table
non brioche lorraine, hmmmm ca à atir l’air bon… Morceau
grand, super délicieux. Encore envie mais égoiste. Non

Bébé me manques. Je pense à toi tous les jours.

Voilà pour ce jour là…

Bonne nuit Bébé, Je t’aime…

Ton poussin.

Publicités

Read Full Post »

Salut Bébé,

8h30 toujours, je viens de me réveiller, pas le choix car même si j’ai été dormir tard, mon grand frère de façon fait trop de bruits le matin dans la cuisine pour préparer ses tartines et autres pour sa journée de travail, et résultat, ça m’empêche de rester couché dans le canapé.

Je dois aller à la Louvière reprendre mes affaires que I. me ramènera. Nous nous sommes donnés rdv à la gare. J’ai vérifié les horaires, et si je prends celui de 16h30, je serai la pile-poil avant qu’I. n’arrive.

Je suis dans le train, il y a une fille blonde qui est assise en face de moi, je voulais continuer à écrire, mai il y a toujours trop de monde qui monte dans les trains à partir de Schuman, tous ces fonctionnaires… Alors je prends le journal Metro qui traine là. Et je commence à lire, la fille blonde n’arrête pas de me regarder et me faire des sourires, je suis gêné, je tourne la tête ou repars dans la lecture. Pourtant il n’y a rien a être gêné, elle n’est pas mineure ou quelque chose comme ça, non je suis gêné car c’est à cause de ce genre de conneries que tu me détestes maintenant. C’est ce genre de comportement qu’il faut que j’évite à tout prix. Si à chaque fois que j’ai fais le con, au lieu de flatter mon égo car une fille me regardait ou me faisait un sourire, j’aurai tourné la tête, je serai encore dans tes bras.

La blonde est descendue, je me retrouve à côté de 2 vieilles qui parlent, je te jure, de leur vie sexuelle. Elles ne sont pas si vieilles, l’une doit avoir 45 ans, l’autre la cinquantaine probablement. Mais c’est quand même marrant d’entendre ce genre de conversations, enfin je dois les interrompre, car je ne sais pas ou se trouve exactement la gare de la Louvière Sud, elles me répondent en chœur: « Ne vous inquiétez pas Joli jeune homme, nous descendons également à la Louvière, vous n’aurez qu’à nous suivre ». En rigolant je leur réponds: « Très bien mesdames, mais je ne pourrai vous suivre que jusqu’à la sortie, car j’ai rdv avec quelqu’un au cafétéria de la gare ». Elles m’ont demandées si c’était ma petite amie que j’allais voir, j’ai dis non, et leur ai expliqué la situation. Elles m’ont écoutées parler avec attention, m’ont données des conseils. Ca y est nous y sommes, elles me font signe que c’est ici, nous descendons et l’une des deux va trouver sa voiture garée au parking, tandis que l’autre me dit de la suivre pour me montrer le cafétéria. Je les remercie toutes les deux et leur souhaite une bonne journée. Elles me remercient également et me disent qu’elles sont de tout cœur avec moi.

Je suis au café de la gare à attendre I., il y a énormément de vent, même à l’intérieur du café, les portes sont grand ouvertes. J’ai trop froid, mais je n’ai pas de veste, ni mon gilet, mais surtout tu n’es pas là pour me réchauffer… Tu ne veux plus jamais me réchauffer.

Mon train est à 18h34, I. n’est toujours pas là, est-ce qu’il y a une raison particulière à son retard ou bien autre chose, je n’en sais rien, sauf que d’ici 20 minutes je dois reprendre mes bagages et le train.

Je lui enverrai bien un sms pour savoir ce qu’il en est mais je ne veux pas qu’elle le prenne mal, je l’aime trop et je sais aussi que c’est de nouveau à cause de mes conneries et de mon putain de comportement que je ne peux pas rester chez elle.

Finalement I. est arrivée, elle croyait que j’étais à la gare de la Louvière Centre, elle s’était simplement gourée de gare. Elle est arrivée vers 18h20, mais moi je devais reprendre mon train un quart d’heure après donc elle est restée pour discuter avec moi jusqu’au train suivant.

On a parlé de ce qui était réellement passé. Je lui ai donné ma version, enfin la version courte car j’ai encore un trou, je commence petit à petit à me souvenir, mais ce ne sont que des bribes, ce n’est pas encore assez, je continue de me forcer à tout me rappeler, mais c’est encore difficile.

A un certain moment j’ai regardé l’heure, il était temps que j’abandonne aussi I., nous sommes allés chercher mes bagages dans sa voiture et elle m’a aidé à les transporter jusqu’au quai de mon train, on a encore un peu parlé mais le train n’a pas tardé. Elle est restée jusqu’à ce que le train quitte la gare. Elle me manquera…

Vu que le trajet dure quand-même une petite heure, je me suis dit qu’il fallait que je continue à écrire… Malheureusement j’avais oublié le stylo devant le PC à la maison pour remplir le Rail-Pass. Merde, ça me rappelle, je ne l’ai pas rempli en montant dans le train, vite un bic ou un stylo. Heureusement il y avait une fille qui m’a prêté son bic. Même le contrôleur était super sympa, ma main me faisant très mal, il a vu mes bagages et il m’a dit si je n’avais pas besoin d’aide pour descendre, j’ai poliment refusé en lui disant qu’il fallait que je supporte cette douleur. Et… tu m’as appelé… tu as été super adorable, tu m’as appelé dans le train, nous avons été coupé plusieurs fois, mais j’ai quand même pu t’entendre.

Le reste de la soirée est assez  inintéressante donc j’évite de te faire perdre du temps avec ça, et je vais m’attaquer à la journée de demain.

Bonne nuit Bébé, Je t’aime…

Ton poussin.

Read Full Post »

Salut Bébé,

8h30, je viens seulement de me réveiller, enfin seulement, j’ai dormi un peu plus de 2h, je ne sens pas fatigué. La première chose que j’ai fait à mon réveil c’est de me faire un thé, malheureusement même le thé chez mes parents n’a pas pas le même gout que le thé que tu me faisais tous les matins. En plus de ça, le lait… c’est du lait entier, depuis plus de 8 ans maintenant que tu m’avais habitué à boire du demi-écrémé…

Je suis monté au premier afin de prendre une douche, mais ma mère dormait encore, donc je n’ai pas voulu la déranger et je me suis installé sur le pc, afin de voir si tu m’avais donné de tes nouvelles, malheureusement…encore et toujours rien.

Donc je me suis amusé à lire l’actualité pour faire passer le temps.  Comme je ne savais toujours pas si tu étais réveillée ou pas, je t’ai envoyé un sms te souhaitant une bonne journée et en te demandant d’embrasser nos petites chéries. Car ce matin, au réveil j’ai appelé Pupuce pour finalement me rendre compte que je parlais tout seul… quel abruti.

Ohhhh Putain, qu’est-ce que tu me manques Mon Bébé !!!

11h45, tu viens de me faire parvenir un sms me disant que d’ici une heure, je recevrai une lettre de ta part sur Facebook… OKkkay

Je suis impatient et anxieux en me demandant de ce que ca pourrait bien-être…

12h30 un nouvel sms de ta part m’informant que le courrier était parti. Je suis hésitant, anxieux, peureux, terrifié à l’idée de te lire… mais je finis d’abord ce que j’étais entrain de faire. Ça y est je me suis mis en route vers le PC pour lire cette missive…

Sans surprises, les 2 premières lignes étaient déjà bien assez claires sur ce qui m’attendait. Ce n’est pas du tout un reproche Mon Chaton, ne le prends surtout pas comme tel stp…

Arrivé au 2ième paragraphe seulement de ta lettre, j’ai lu:

Tu ne lâcheras pas prise même si tu sais qu’il y a à peine 2 semaines tu me trompais et un peu plus d’une tu me frappais… Mais s’il n’y avait que ça…

Bébé au contraire de ce que tu peux penser, j’ai fait en 3 semaine tout ce que je n’avais pas fait en 8 ans cumulé. Même si je sais que pendant ces 8 ans, je ne t’ai pas facilité la vie à coup de mes mensonges, mes tromperies mais surtout mes trahisons…

Enfin, j’ai lu ta lettre sur le PC, mais tu sais à quel je déteste lire sur un écran d’ordinateur, donc j’ai voulu imprimer cette lettre. Mon frère a une imprimante mais apparemment sans cartouche, je suis sur que la cartouche reviendrait plus cher que l’imprimante, donc je me suis dit autant l’imprimer chez le turc qui tient le phone-shop tout près d’ici. En même temps j’en avais marre de tout le temps demander les clés de la porte principale à ma mère ou de sonner, je me suis dit si ce ne serait pas plus simple d’aller faire un double des clés.

Ma mère étant sortie, je suis resté en pyjama devant le pc pendant le reste de la journée, à aller rendre visite à mon frère dans sa chambre de temps en temps pour fumer une petite cigarette.

Vers 16h, je me suis enfin décidé à sortir après avoir trouvé les coordonnées d’un serrurier sur la Chaussée Saint-Pierre, sur la carte sur les Pages d’Or, la crois indiquait qu’il était vers la Place Jourdan, un peu plus haut que le Commissariat… Mais après avoir fait toute la chaussée, je me suis rendu compte qu’ils étaient apparemment trompé (j’ai eu un petit sentiment de soulagement en me disant que je n’étais pas le seul crétin…), finalement je suis quand même descendu à la Place Jourdan en espérant en trouver un, erreur… Étant sur le point de remonter la Rue Général Leman, je me suis rappelé que sur la rue entre la Place Jourdan et Schuman il y’avait un cordonnier qui faisait également serrurier… que j’étais incapable de retrouver… Manque de bol… de toute façon depuis 3 semaines que ça m’arrive, donc je ne suis plus à ça près.

Il faisait tellement chaud, enfin j’avais tellement chaud que j’étais en nage, il fallait que je rentre me rafraichir et me mettre devant le ventilateur, je n’en pouvais plus. Sur le chemin du retour, j’ai voulu t’écrire un sms juste pour te dire à quel point tu me manquais et que je t’aimais. Mais je me suis abstenu, j’ai quand-même par erreur appuyé sur la touche « Envoyer », et mon sms est parti avec les mots « Je v… » Et j’ai quand même eu une réponse de ta part me demandant « Tu Quoi?

Mais je ne voulais pas t’embêter, tu me détestes déjà assez… Donc j’ai inventé une bête excuse et je me suis installé devant le PC pour retrouver un serrurier, j’ai décidé d’aller trouver ce serrurier sur la Chaussée Saint-Pierre mais en allant dans l’autre sens, vers la Place Saint-Pierre…

Comme je n’avais rien avalé depuis 6 jours, je me suis dit pourquoi pas, je suis descendu fouiller le frigo de ma mère, j’ai du trouvé du riz et des pois chiches (sauce tomate). Je me suis réchauffé mon assiette et me suis installé devant la télé pour regarder quoi… un épisode de la « Vie de Famille » (la série avec Steve Urkel) et tu sais de quoi parlait l’épisode… de mensonge, de trahison et de rupture… même la RTBF m’observe… Enfin j’ai pris 2 bouchées de mon plat, mais impossible pour moi de manger plus… J’étais incapable de manger pourtant ça avait l’air très bon.

Enfin j’ai remis mon assiette au frigo et suis sorti retrouver mon serrurier et… j’ai réussi, il se trouve en face de la salle de gym de mon ancienne école « Saint Stanislas », mais pas de bol encore… aucune lumière, porte fermée, juste une sonnette mais pas de réponse… Tant pis, j’irai autre part demain matin, pas le choix.

J’avais sauvegardé ton message sur une clé USB et il fallait que j’ai la version papier pour te relire encore et encore. Mais quel arnaque chez ce turc… 0,25€  la feuille imprimé sur une imprimante laser pro… surtout que j’en ai 3…

Enfin je me suis arrêté au café au coin de la rue Général Leman, en face de la Maison Communale pour te lire tranquillement mais surtout pour continuer à t’écrire.

Tu ne me croiras probablement pas mais je suis ici avec le même verre d’Ice-Tea que j’ai pris vers 17h40, je ne pense pas que le patron apprécie, mais aussi parce que ma mère à un 7ième sens… oui dès que cela concerne la cigarette ou l’alcool, elle le sait grace à une expérience de plus de 40 ans…

Il est 19h passé, je continuerai cette journée plus tard… surtout par rapport à ta lettre.

– J’ai uploadé des photos de nous et de toi que j’ai taggés (marqués)  sur Facebook et dès que tu les as vu, tu t’es empressée de les enlever, en quoi était-ce moins cruel? Suite à ça, je n’ai pas su dormir cette nuit.

– Je voulais même me faire un tatouage, oui quelque chose te concernant, mais je ne sais pas quoi faire et j’ai une trouille bleue de cette aiguille… Dès que je suis sorti du café à 19h, je suis allé voir le Tatoueur ici tout près pour lui parler, il essaie de m’en dissuader, à me dire que ça ne sert à rien d’être marqué à vie d, surtout si l’on n’est plus avec cette personne Voir plus loin dans le futur de toute façon…

Bonne nuit Bébé, Je t’aime…

Ton poussin.

Read Full Post »

Salut Bébé,

Suite à notre prise de bec hier soir, tu es partie pour je ne sais où, ni je ne sais chez qui.

A mon réveil cependant, je me suis même demandé si tout ça n’était pas juste un mauvais rêve, si tu n’étais pas rentrée par le plus grand des hasards ou mieux que tu n’étais jamais partie. Malheureusement pour moi, tout cela était vrai… il n’y avait qu’un « con » et deux petites beautés de présents dans cet appart.

Je me suis habillé et j’ai bu 2 thés, ça m’avait manqué chez Irene.

Je t’ai envoyé un sms te demandant si on pouvait éventuellement se voir… sans réponse.

Je suis allé faire la première chose que j’avais à faire et suis revenu à la maison pour trier et faire ma valise. En voyant qu’il y avait encore beaucoup de mes vêtements dans le bac à linge sale, je me suis dit que ça ne te dérangerai pas si je restais encore ce soir, surtout que toi… tu savais où aller.

Soit… j’ai commencé à faire le tri des vêtements, ainsi que de certains papier et choses que je pouvais en avoir besoin et je t’ai envoyé un sms.

En réponse à mon sms, tu as commencée à m’insulter en me traitant de cruel, de monstre, d’inhumain. Oui en y réfléchissant, oui je suis toutes ces choses, mais je n’avais aucune intention de te faire du mal ou autre. Je voulais juste rester dormir encore un peu CHEZ NOUS avec les petites, avec ton odeur encore présente…

Je t’aime trop, et je ne voulais pas que tu me détestes encore plus, je t’ai déjà fait assez mal de mal. Alors la seule chose qui restait à faire était de l’accepter et partir. Pourtant dans mes sms, je t’ai demandé où tu étais, sans réponse.  Puis je t’ai demandé avec qui? Sans réponse… je t’ai même proposé de venir me rejoindre au café des Gouines avec qui que ce soit afin de me surveiller, tant que cette personne reste sur une autre table, Sans réponse également. Donc il ne me restait pas trop de choix…

Je ne peux pas retourner chez Irene, je reviendrai sur ce sujet à une autre fois, là il faut que j’aille à Bruxelles.

Je suis dans le train, ma main me faisant très mal, je fais une petite pause, là je viens de dépasser la gare d’Huy…

N’ayant pas eu beaucoup le temps après mon arrivée ici à Bruxelles, tout ce qui suit est dans le désordre, identique à la manière dont je l’ai écris dans mon bloc-note.

  • Après t’avoir envoyé les messages, vu que de toute façon, je n’avais ni faim, ni sommeil, je suis allé discuter avec ma mère jusqu’à 2h du matin, mais après un certain moment, je me suis rendu compte qu’elle avait besoin de sommeil, mais qu’elle était surtout triste.Donc je suis descendu et j’ai mis mon pyjama que tu m’avais acheté (où était-ce un cadeau de la part de ta mère?), tu te souviens le beau pyjama beige deux pièces et comme je n’arrivai toujours pas à dormir, je suis sorti dans la petite cour pour fumer et j’ai vu des étoiles… et la seule chose à laquelle je pouvais penser, c’était nous.Nous qui étions si friands d’étoiles, que ce soit à Velroux, lors de nos promenades dans la rue Georges Henry en allant vers le bas de la rue vers le parc ou encore quand tu m’as emmené la première fois en Pologne à Krosino, le trou du cul du monde, comme on dit souvent pour ce genre d’endroits, sans civilisation, sans lampadaires à nous pourrir la nuit et là où on était en extase devant tous ces étoiles…Enfin c’était juste une petite parenthèse pour te dire que l’on les voyait très très bien ce soir de la petite cour de chez mes parents.
  • De quoi j’ai parlé avec ma mère… on est bientôt le mois de septembre, mon père est parti le 19 et bien sûr ma mère est nostalgique, il lui manque. On a beaucoup parlé de mon père, puis de moi, de toi, de nous…
    Ma mère m’en veut pour ce que j’ai fait, je ne lui ai pas encore annoncé que j’avais couché avec une autre, mais rien que le fait qu’après 8 ans de vie de couple, j’avais levé la main sur toi.Elle m’a traitée d’irresponsable… le pire c’est que je sais qu’elle a raison, j’étais un irresponsable. Elle m’a dit que pour avoir une meilleure vie de famille, il fallait justement faire des sacrifices, que j’aurai du y faire dès le départ.  Enfait au début elle ne comprenait pas pourquoi j’étais si malheureux et là, je lui ai expliqué que cela faisait quand même plus de 8 ans qu’on était ensemble, comme marié… combien de couple, même marié peuvent en dire autant, certains divorcent même après 2-3 ans… et que tu me manquais à mort.
    Elle n’a pas non plus arrêté de me demander si je n’avais pas faim, non, le pire c’est que c’est la vérité, je n’ai pas du faim. Je ne saurai te dire, mais c’est ta cuisine qui manque. Je n’ai rien envie d’avaler de toute manière. D’ailleurs là, je me demande si tu as mangé quelque chose. J’espère et je suppose que oui Mon Bébé… car j’ai remarqué que tu m’en veux… à mort, donc si prends ton dernier sms, tu arrives petit à petit à reconstruire ta vie sans moi, alors je suppose indirectement que OUI tu manges, enfin que tu as quand même mangé ce soir, tant mieux.
  • Bordel, il est quasi 4h du matin et je ne me sens même pas fatigué. Cava faire quasi 6 jours maintenant mais apparemment il y a quelque chose qui me tient éveillé…Je me demande si ce ne serait pas tout simplement de l’inquiétude et de l’amour pour toi et d’avoir quelque chose que je ne croyais pas en avoir… UNE CONSCIENCE !!!
  • Tatiana à la gare… Bin oui je t’en ai parlé dans mon SMS, j’ai croisé Tatiana, près de la gare en laissant Liège. Je ne lui ai pas parlé du tout, je n’ai cru la reconnaître qu’après avoir traversé, je me suis quand même retourné, c’était bien elle. Celle avec qui j’ai couché de trop, elle s’est également retournée et a sorti son GSM pour… je ne sais pas quoi… maintenant était-ce pour m’appeler et me demander ce que je faisais, je n’en sais rien… Peut-être qu’elle lisait juste ses sms ou appelait quelqu’un d’autre. Enfin elle aurait eu difficile de me joindre, étant donné que mon Blackberry est au fond de la cave du numéro 9 dans notre rue.
    De toute manière, je ne veux pas du tout entrer en contact avec elle, je ne le ferai pas, je n’ai pas son numéro de toute façon, elle m’a fait perdre tout ce que j’avais. Attention, je tiens à préciser Bébé, que je ne la tiens pas responsable pour autant, car le vrai fautif c’est moi dans cette histoire. Je t’ai trompé 2 fois de suite avec elle. La première fois pouvait encore être passer (pas sans difficulté), car j’étais sous influence de l’alcool, mais la deuxième fois alors. Je l’ai fait fait pour le faire, le jour même ou tu étais en chemin pour ME RETROUVER chez nous de la Pologne. Et pourquoi??? Juste pour assouvir un désir uniquement sexuel, une pulsion bestiale, mais surtout MINABLE.
  • Un mauvais MARI/AMANT… je me rends compte (bien-sûr) après toutes tes remarques que j’ai vraiment été nul en tant que MARI/AMANT. Car tu as supportée quasi tout de ma part, et que je n’ai pas été foutu de te donner/rendre quelque chose en retour…
  • Ce blog: J’aimerai que tu ne m’en veuilles pas de l’avoir fait, quasi au niveau d’un public qui n’est nullement concerné. Mais comme je t’avais promis, je ne veux pas t’embêter avec mes sms et mes emails, je mérite un lynchage  public pour mon comportement. De plus Bébé, si ce blog a été crée, c’était aussi dans un autre but… la clarté, car avec ma main en compote, j’écris comme un gland et même pour moi c’est difficile de me relire parfois… Si je te fais juste parvenir mes écrits, tu ne n’y comprendrai rien ou à moitié.

J’arrête ici pour ce soir, car il est 6h du matin et il faut que j’essaie de dormir…

Bonne nuit Bébé, Je t’aime…

Ton poussin.

Read Full Post »

Salut Bébé,

Nous sommes le 25 aout, cava faire 2 jours que je suis parti chez I. à la Louvière.

Là, je suis dans le centre de la Louvière à attendre I. qui m’a donné rendez-vous pour aller au Cora, afin de faire un double de ses clés.

Je suis assis dans un café à boire un thé, j’en suis à mon troisième, je n’ai malheureusement pas eu de thé chez I.. Elle n’a pas de thé noir chez elle, alors le matin c’est horrible… car je n’aime pas le café et encore moins le café Senseo, saloperie de truc à la mode.

Enfin, je suis allé me chercher une carte GSM avec un nouveau numéro et je me suis arrêté dans un Colruyt pour acheter un stylo plume pour t’écrire avec, car j’ai toujours aimé les stylos plume.
J’ai l’impression que lorsqu’on écrit avec un stylo plume, les pensées sont plus sincères et je ne saurais l’expliquer pourquoi mais c’est aussi beaucoup plus personnel.

Sur un autre sujet, j’ai perdu ma virginité avec les bus de la Louvière, pas facile d’en avoir un en tout cas, il n’y a qu’un bus toutes les heures… C’est pire qu’à Liège.

Je sais que que tu ne veux pas m’entendre, c’est pour ça que je ne voyais que cette solution pour te faire part de mon amour et de mes regrets. Même si c’est difficile à croire, même le concevoir pour toi, Je t’aime Mon Bébé et tu me manques horriblement, OUI, j’ai mérité cette distance entre toi et moi, OUI,  je suis coupable et je n’arrêterai pas de l’avouer tant que j’aurai un souffle…

Tu ne peux pas savoir à quel point là tout de suite j’ai envie de commander de l’alcool, car je me sens mal. Mais si je ne suis pas capable de me contrôler dès maintenant, alors quand le pourrais-je? Jamais je ne pourrais te prouver que je peux être l’homme que tu voulais que je sois, l’homme de qui tu es tombée amoureuse mais que tu détestes actuellement car il est bien loin du type que tu as connu…

OHHHH Putain, tu me manques Bébé, c’est horrible, cette douleur est insupportable, surtout quand je commences à accepter que même ma voix te horrifies maintenant…

Enfin là je vais d’abord aller chercher un autre GSM, une promo qu’a vu Irene, un bête GSM à 30 €, ça va à coup sur me changer du Blackberry…

Voilà, je suis d’abord passé à la pharmacie pour prendre la bande élastique pour ma main ainsi qu’une pommade Arnica…

Au magasin Mobistar, une femme avant moi se plaignait qu’elle n’avait toujours pas récupérer son GSM parti en réparation depuis plus d’un bon mois… Ça y est, cela a pris moins de 2 minutes pour moi, c’est payé et je peux directement utiliser le GSM, la batterie est assez pré-chargée.

Enfin, je vais d’abord m’arrêter dans un café pour mettre la bande, car ma main me fait trop mal.

Ok, c’est fait, donc je continue, je me suis arrêté ici dans la rue principale car Irene m’a donné RDV plus bas dans la rue, comme j’ai dit afin de faire un double de ses clés pour moi, mais aussi pour aller chez son médecin traitant (que tu connais apparemment) car elle a souci au boulot.

Hahaha, on a fait tout un tour pour aller chez son médecin et quand on a fini, je me suis rendu compte qu’il est juste à 50 mètres de chez I., la bonne blague.  Enfin on est rentré, le double de la clé ne fonctionne pas, Irene ira demain au Cora, heureusement qu’elle a gardé le ticket.

Le Diner, I. veut préparer du poulet, un filet de poulet. Mais je n’ai pas très faim, je n’ai pas faim du tout d’ailleurs… Alors je sors me promener. Je prends le GSM avec pour te parler, tu ne réponds toujours pas. Je suis en manque de toi… ta voix me manque…

Ce n’est pas grave, je vais essayer de sonner sur le fixe, ah quelqu’un décroche, c’est ta mère qui a répondu, on a eu une petite prise de bec et elle m’a raccroché au nez… Je suppose qu’elle doit être au courant maintenant à propos de tout ce qui s’est passé. Oui, je suppose qu’elle a le droit de le savoir, c’est quand même ta mère. ..

Mon GSM va de toute façon lâcher, il n’est pas assez chargé, faut dire que je l’ai directement sorti de sa boite.

Je retourne chez I., elle mange encore, alors je me sers un verre de Sherry et je m’installe à côté d’elle pour parler. Et je pleure… je pleure pour tout le mal que je t’ai mal, je me rends quand même compte de la honte que tu as subie à cause de moi… I. ne me dit rien, elle m’écoute parler et pleurer, de toute façon, la pauvre ne saura rien dire, déjà que je la mêle à toute cette histoire, sans qu’elle ait demandé cela… Je sais qu’elle ne le fait que pour m’aider, et je lui suis reconnaissant.

Je pense aussi à toute la paperasserie donc je dois m’en charger maintenant, mais je veux aussi te voir, alors dans un dernier élan, je t’appelles… mais les choses tournent mal. Tu penses que c’est pour t’emmerder que je veux venir là… même si j’essaye de t’expliquer qu’on est la fin du mois et si je ne peux pas habiter là, je ne m’en sortirai pas… mais tu refuses de le croire…résultat On se fâche…

Je demande à I. si elle peut me reconduire à la gare, elle refuse, elle voit que je ne suis pas entièrement moi, et elle ne veut pas non plus qu’il m’arrive une saloperie. Pourtant je campe sur ma position, et j’appelle un taxi.

Le taxi me dit qu’il arrive le plus rapidement, mais il est déjà 22h20, le train est à 22h34, je le rappelle, et le lui explique, il me dit que j’aurai du lui préciser cela, mais qu’il arrive dans moins de 2 minutes.

I. veut toujours me dissuader, mais d’un côté il faut que je règle ces histoires de banques et de sous, mais aussi que je puisse te revoir… alors je sors attendre le taxi à l’extérieur, il fait froid, heureusement que j’ai pris mon gilet.

Ca y est le taxi est là, un italien, faut pas t’étonner, c’était Little Italy pendant quasi toute la journée pour moi… I. va m’en vouloir pour ça d’ailleurs… il est très sympathique, il ne roule pas vite, mais à une allure raisonnable, 22h35 et j’arrive seulement à la gare, je lui paye la course et je cours vers le quai…

Était-ce un coup de chance ou un sort du destin pour que tu me détestes encore plus dans les prochains jours, je n’en saurai rien, mais le train est encore à quai et je monte dedans…

Pendant le trajet on essaye de parler, j’essaye de te parler, de te faire comprendre qu’il faut que je vienne, mais tu refuses de m’entendre… Il ne me reste plus qu’une chose à dire, et c’est que je suis encore chez moi… sur ce tu me réponds, donc ce cas, tu ne seras pas là quand j’arriverai…Le train n’a pas encore beaucoup roulé, I. m’a envoyé un message pour savoir ou j’étais. Le train venait d’entrer en garde de Charleroi… Elle me disait: RENTRES, je n’ai pas répondu.

Le train a du retard,car apparemment avant que je monte dans le train, quelqu’un a brisé une vitre du train, donc il ne peut pas rouler correctement (vas savoir pourquoi, c’est pourtant du triple vitrage), on nous fait donc changer de wagon je suppose que si jamais il roule vite, à cause de la friction du vent, le restant de la vitre peut se briser et s’envoler un peu partout…

Aux environs de minuit, ca y est j’y suis… je fonce vers la maison, au cas ou tu serais encore là…

Malheureusement pour moi, tu n’es plus là… je ne sais pas où tu es, je suppose que tu es allée à Velroux, chose que nies ta mère quand je l’appelles à Velroux.

Bon dans ce cas je vais un peu rester avec Pupuce et Némé, Némé est contente de me revoir, elle vient me voir, elle reste sur moi…

Enfin… Je vais me coucher dans le canapé, j’ai une longue journée qui m’attends demain…

Bonne nuit Bébé, Je t’aime…

Ton poussin.

Read Full Post »

Le But?

Il n’y a en pas ou je l’ignore, ou peut-être si… récupérer celle que j’ai perdue, même si ce ne sera pas une tâche facile, je le sais. Mais à travers ces écrits, je veux lui montrer, pouvoir le montrer qu’elle me manque par dessus tout et que je l’aime comme je n’ai jamais aimé quelqu’un…

Perdue?

Oui, même celle que j’ai jeté dans la gueule du loup, dans les bras d’un autre inconsciemment… Non c’est stupide, peut-être qu’en me disant cela, j’essaie de bien me faire voir, de me dire que tout n’était pas entièrement de ma faute, mais non, j’aurai tort, car le vrai et le seul fautif… c’est moi et toutes mes erreurs, mes trahisons et mes tromperies envers celle qui m’aimait, celle qui me chérissait par dessus tout.

La récupérer?

Je l’espère, j’ai encore cet espoir qui me donne la force d’écrire, de continuer à le faire, à l’aimer, à vouloir changer pour elle, à être l’homme qu’elle voulait tant que je sois. Je veux y arriver et j’y arriverai, mais est-ce que Mon Bébé sera de nouveau à moi.

Je l’ignore… Est-ce que ces écrits la toucheront, je l’ignore également. Il y a pourtant cet espoir qui me donne le courage et la certitude qu’elle m’aime encore un peu et elle pourra encore m’aimer… comme au premier jour…

Un Blog?

Ce blog n’est qu’un intermédiaire, un média pour plus de lisibilité, mes vraies pensées sont celles que j’écris depuis ce jour là sur un bloc notes, et à la main, comme au bon vieux temps…

Je reproduirai ici tous mes textes dans leur intégralité, sans aucune autre modification que la correction des fautes d’orthographe et certaines fautes de grammaire.

J’espère juste Mon Bébé que tu liras c’est quelques mots, car mon lectrice principale ça à toujours été TOI.

Je ne me prends pas pour un  écrivain qui aurait trouvé le bonheur dans l’écriture, mon bonheur c’est Mon Bébé, ce ne sont que des pensées… mais des pensées sincères…

Read Full Post »