Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for décembre 2010

Salut Bébé,

Nous sommes le 18 décembre ce soir, bientôt Noël.. mon deuxième Noël sans toi à mes côtés… mais tout comme l’année dernière bien-sûr il ne se passera pas grand chose, je ne compte rien célébrer… à vrai dire pour être honnête il pourrait se passer quelque chose… mais cela dépend de moi…

Car vois-tu, je revois quelqu’un et ce depuis quelques semaines maintenant… Après 13 ans, certes, mais ce fut un hasard…

Je revois JULIE… ma JULIE, pas cette satanée folle de Paris (qui en passant a apparemment très bien réussi avec son show de danse classique/burlesque/cabaret quasi lesbienne, et elle me remercie parfois pendant son show… d’après quelqu’un qui m’a montré une vidéo de ses remerciements…)… mais soit… Non c’est ma Julie que je revois…

FLASHBACK 1: ON

J’étais (tu vas te marrer) dans le quartier du Châtelain (à Ixelles, près de l’avenue Louise) pour déjeuner avec Gégé (pas Gérard, même si je l’ai aussi revu avec Marie-Claire), non c’était l’autre Gégé… Géraldine B. (Je pense que tu te souviens bien d’elle…)

Lors de ce déjeuner, nous étions à parler de ce qui s’est passé entre toi et moi ainsi que d’elle, d’ailleurs elle n’est plus avec Olivier depuis quelque temps déjà, ils avaient prévus de se marier, mais bon… soit… je continue, pendant ce déjeuner, nous étions arrivés au dessert, plutôt le digestif… j’avais pris un verre de cognac… et c’est là que mon regard s’est dirigé vers le fond de la salle et j’ai vu une personne qui me paraissait assez familière, assise sur une table dans le coin avec un vieux monsieur…

N’étant pas sûr et hésitant, je me suis quand même levé en m’excusant auprès de Gégé et me suis dirigé vers cette personne…

« Mais t’es con ou quoi? Qu’est-ce que tu fais? Pourquoi tu avances vers cette personne…? Tu n’es même pas sur? »
« Conscience!!! TA GUEULE!!! »

Plus je m’approche, mieux j’entends sa voix… elle est plus que familière, je connais et reconnais à 1000% cette voix…

« Serait-ce elle? »
« Non c’est impossible… Pourtant ce rire, ce petit bruit (que je ne saurai expliquer) ça ne peut-être qu’elle! »
« Et tu vas lui dire quoi connard? »
« Conscience, encore une fois… TA GUEULE!!! Je trouverai quoi lui dire »

Plus je m’approche, plus je sais que c’est elle… je me tourne une dernière fois vers Gégé et lui fais signe de m’attendre…

Et là, je vois que cette personne regarde tout d’un coup dans ma direction, se lève avec comme on dit « la bouche bée » et décide de s’approcher de moi…

« Tu vois Conscience, j’avais raison, t’es qu’une salope, la prochaine fois, fermes là!… »

Plus que quelques pas… Elle est aussi à mi-chemin… elle est toujours aussi belle… je suis à vrai dire aussi bouche bée…

Moi – Salut (en tremblotant) Ju. euhhh tu, tu, tu… vas bien…?
Julie – … oo…oui…c’est pas vrai c’est bien toi… bonjour… salut… euhh… oui je vais bien… que que que fais-tu dans le coin?

Je me retourne vers Gégé… à ce instant là cette fille n’a plus aucun intérêt pour moi…

Moi – Je suis venu déjeuner avec une amie… là bàs, Gégé… et toi? Quoi de neuf? C’était bon ce que tu as pris? C’est la première fois que je viens ici, moi.

« Bien joué, abruti… T’aurais pu demander si c’était trop salé aussi »
« Conscience… STP… Fais un effort et tais toi…!!! »

Julie – Euhhh Oui… Je suis ici avec un client… viens je vais te présenter…Monsieur B. voici R. euhhh… un ami enfin… mon… mon premier… amour…
Monsieur B. – Vraiment!!! Et bien dans ce cas, très enchanté de vous connaître R. Vous allez bien?
Moi – euhhh oui si on peut dire… veuillez me pardonner, je peux vous emprunter Julie pendant quelques minutes…
Monsieur B. – Oui oui Faites donc… vous les jeunes, toujours à vouloir nous abandonner, heureusement que je ne suis pas en âge de rester dans une maison de repos… (VÉRIDIQUE)

J’ai pris Julie (non pas dans ce sens là…) vers une autre table loin de son client, ainsi que de Gégé et j’ai commandé deux cafés (oui j’ai quasiment abandonné le thé… presque) et on a parlé pendant longtemps… comme si on s’était juste perdu de vue, pas qu’on ne voulait plus se revoir… elle s’est excusé auprès de Monsieur B. et moi auprès de Gégé qui l’a vraiment très mal pris car elle ne répond à plus aucun de mes messages ou appels… soit…

FLASHBACK 1: OFF

FLASHBACK 2: ON

Nous sommes une semaine après cette rencontre… et… on s’est donné rdv chez ELLE et on a dîné… à la fin du dîner, je n’avais rien de prévu (en même temps il n’était que 19h quelque chose)… je lui ai proposé qu’on ouvre une des bouteilles de vin que j’avais acheté et qu’on s’installe dans le canapé pour discuter et peut-être regarder la télé… sans arrière pensée…

On a bu… on a bien bu… y a pas à dire… on était assis dans le canapé, je me souviens plus de l’émission, un truc télé réalité avec des femmes sur une île ou je ne sais quoi et… elle a déposée sa tête sur mes épaules…elle sentait bon, ses cheveux, sa peau… pfffff… et pour ne pas la déranger, j’ai enlevé ma main (qui GÉOGRAPHIQUEMENT se trouvait au niveau de ses seins) et vu qu’elle était contre moi, je ne voulais rien tenter… sauf que…

J’aime pas les sauf que… Les sauf que t’ont enlevé, t’ont kidnappé… mais voilà… elle était dans mes bras, et vu qu’elle se retrouve aussi célibataire après tous ces années, on a pas pu s’empêcher et on s’est embrassé…

Un baiser langoureux comme il se doit… avec des caresses, les yeux fermés, la langue et tutti quanti… tout ce que je faisais et que je rêve de faire à nouveau avec toi… Sauf que… Dès qu’on a rouvert les yeux tous les deux, on s’est rappelé pourquoi l’on s’était quitté… et que tu me crois ou pas… en l’embrassant c’est toi que j’imaginais… Comme lorsqu’on regardais la télé assis dans le canapé, tu étais couchée avec les jambes sur moi ou vice-versa pendant que Némé faisait la folle…

On s’est regardé… on était gênés… Ça n’aurait pas dû arriver… pas de cette manière en tout cas… Elle s’est retirée, je me suis rapproché de mon paquet de cigarette, j’en ai sorti une, lui ai proposé une aussi et j’ai allumé les deux en prenant vite vite mon verre en main afin de le terminer en vitesse.

Je savais que ce qui venait de se passer dans les 5 dernières minutes n’était pas bon…

Il n’était que 20h30…

– Tu… tu…m’excuseras, stp… mais je dois partir, on m’attend, il faut que je parte…
– Oui bien-sûr, oui, je le comprends, je dois me lever tôt également…
– Ça m’a fait super plaisir de te revoir… Je… pardon… je vais y aller…
– Moi aussi… On se tient au courant… Appelles moi, je suis là toute la semaine.
– Okkkkkk

Etttttt… J’ai marché… de l’avenue Louise… toujours près de la place du Châtelain vers la place Madou… à pied… je ne voulais pas prendre le tram ou le bus… juste marcher… je me sentais bizarre…

Ce que j’ai fait aux environs de 22h… Whisky, Martini Blanc, Bière, Whisky, Bière, Bière, Bière… sans oublier Vodka-Agrumes que Dominique voulait absolument que je goûte… et je crois que je suis rentré aux environs de 4h du matin après avoir parler à Alex… la sœur de Julie…

FLASHBACK 2: OFF

Sur un autre sujet ce soir j’ai aidé au moins 4 automobilistes avec leurs voitures, les aider à s’en sortir à cause de la neige, à les pousser, etc… faut dire qu’ici par rapport à la Belgique la neige se transforme en glace en moins de 30 secondes une fois que tu as garée ta voiture…et quand tu as 45cm de neige, t’as pas grand chose comme choix… et vu que quelqu’un m’avait aidé à m’en sortir ce soir, à chaque fois que j’ai vu quelqu’un ayant un souci bin j’ai garé la voiture, je suis sorti et j’ai aidé cette personne… pas très salaud de ma part… mais quand tu y penses, j’étais avec une VOLKSWAGEN TOUAREG, un 4×4 avec pneus hivers et tout le reste… j’ai du attendre 30 minutes pour m’en sortir, alors t’imagines (comme le premier gars que j’ai rencontré) quelqu’un avec une Golf…?

Ouaisssss j’ai aidé ces personnes juste pour qu’ils puissent rentrer chez eux ou au resto… moi j’allais boire, c’est ce que j’ai fait d’ailleurs…

Vu que je ne parles pas Suédois à part quelques mots, j’ai eu droit au surnom de « THE LAST BOY SCOUT » en anglais… et tu sais ce qui m’a dérangé… c’est le fait que c’est le titre d’un film avec Bruce Willis… Je suis pas un Boy Scout/Samaritain… Je voulais juste que ces personnes aient un moyen de rentrer chez eux…

Sinon, bin… je me suis même jeté dans la neige pendant la journée… a faire l’ange… tout seul… soit… la première fois de ma vie… et en on m’a même fait un autre compliment… Que j’avais l’air d’un artiste/musicien/intello machin chose avec mon bonnet (oui… je porte un bonnet, c’est dingue hein…)

Mes Pieds... Dans la neige... C'est génial...

Mes Pieds... Dans la neige... C'est génial...

Tu me manques mon Bébé, ma petite aspirine, ma « fina dupa » (désolé pour l’orthographe)… Tu me manques horriblement…

Il est 1h56 du matin, nous sommes le 20 décembre… et juste en passant comme ça… je vais peut-être mourir… hahaha… c’est un rire nerveux… Enfin je vais mourir… non j’exagère… J’ai une tumeur… je suis en traitement depuis 3 semaines maintenant… bien-sûr lorsque je décide d’y aller, quand je n’ai pas le choix… car je n’ai pas envie actuellement perdre mon temps à l’hôpital… C’est juste que parfois c’est difficile et douloureux…

Non t’inquiètes, ce n’est pas de la manipulation, ni une demande de pitié… m’en fous à vrai dire… Si je ne peux pas t’avoir à mes côtés… A quoi bon vivre cette vie… Elle n’a déjà plus aucun sens…

Ma bouteille est finie… donc je vais aller me coucher maintenant… ah bin oui la bouteille est vraiment vide…

Je t’aime Ma Kochanie, tu seras toujours la seule…

Ton poussin…

Publicités

Read Full Post »