Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘prouver’

Qu’est-ce qui fait qu’un Homme est un Homme? Ses origines, la façon dont les choses commencent?  Ou autre chose, plus difficile à décrire?
Professeur Broom – Tiré du film Hellboy

Salut Mon Bébé,

Nouvelle journée qui commence aujourd’hui… Et un nouveau moi par la même occasion… qui va renaître… Hey oui déjà pour commencer, cela fait plus d’un jour que je n’ai pas fumé… le manque est là, c’est indéniable, c’est difficile même à supporter pendant la journée, surtout quand il est nécessaire de prendre par exemple les transports en commun et se sentir oppressé et compressé par tout ce monde, ces fourmis dans cette grande métropole que tu n’as jamais vraiment aimée…  mais je dois t’avouer que cela me fait du bien d’être ignoré… ce n’est pas comme à Liège où je pouvais rencontrer quelqu’un que je connaissais à chaque coin de rue… me sentir observé par les gens, par quelqu’un qui m’aurait reconnu, mais apart le quartier ici, cela me fait du bien de passer inaperçu, je vais même utiliser le terme incognito… c’est sur qu’avant (et l’envie est toujours présente) il me fallait une cigarette dès que je quittais le bus ou le train, aujourd’hui, je ne ressens pas ce besoin…

Par contre pas de jogging ce matin, et j’ai rdv dans une agence d’intérim, pour un job d’abord par intérim, puis en CDI si tout se passe, ils ne demandent même pas le néerlandais, juste français-anglais, pour une grosse boîte, mais comme je vais de toute manière prendre ces cours de néerlandais, c’est un point en plus pour moi… d’après la bonne femme en tout cas… maintenant je verrai bien comment cela se passe, je ne sais même pas si l’offre est toujours valable ou pas… je le verrai tout à l’heure.

Je vais y aller avec mon frère, car j’ai aussi vu une offre pour lui et donc, je lui ai demandé de se joindre à moi, nous avons imprimé son cv que j’ai refait entièrement et nous avons été faire des photocopies… Il veut  vraiment que nous prenions un appartement ensemble le plus rapidement, et je me rends compte, qu’il m’a écouté, il n’est pas aussi motivé qu’il devrait l’être, mais il fait des efforts…

Sinon, c’est une décision qui ne regarde que moi, mais j’ai décidé que si appart il devrait y avoir, il y aura 3 trousseaux de clé… Un pour Pappu, un pour moi et le troisième te reviendra, tout comme ces clés de CHEZ NOUS que tu souhaites récupérer et que je t’enverrai ce lundi, tu les recevras également par recommandé dès que le nécessaire sera fait… que tu les utilises ou non, tu auras le droit à 1000% de venir quand tu le voudras, que je sois présent ou pas… Tu seras chez toi… Certes, tu me diras qu’il est trop tôt pour que je prenne ce genre de décision… peut-être Bébé… mais j’ai déchiré le contrat que j’avais avec le Diable… mon ÂME t’appartient de nouveau à 100% et t’appartiendra à tout jamais…

Est-ce cette motivation, est-ce ce courage qui me dit « tu n’as aucun droit à l’erreur, soit tu réussis, soit tu CREVES »… je n’en sais rien à vrai dire… c’est comme si là tout de suite, je carburais au « SUPER DANIELLA 2009″…

Mais je vais t’avouer quelque chose Bébé, ce manque de cigarette est infime par rapport au manque que j’ai de TOI… Tu es dans mes pensées à chaque instant, tu es la seule à qui je pense, c’est comme ce monde autour n’existait pas, tu étais et tu es la seule femme que je veux et que je veux rendre heureuse.

J’ai pleuré hier soir, j’étais dans le canapé au rez-de-chaussée et je lisais, je lisais par exemple ton droit de réponse, je lisais notre historique de conversation… je regardais nos photos et la seule chose à faire était de pleurer à grosse larme tout seul… Ma famille ne comprendrait de toute façon si ça m’arrivait de le faire en face d’eux… Puis je suis sorti fumer une cigarette (la seule de la journée) dans la cour (oui ils m’en restent encore quelques unes pour ces moments là), j’ai levé la tête et je regardais les étoiles, un certain moment j’ai eu l’impression de voir une étoile filante… J’ai fait un vœu… mais c’était juste un avion… j’espère qu’il y avait quand même une étoile filante ou autre au dessus de ma tête à cet instant et que mon vœu se réalisera…

Tu te souviens de ce que j’avais dis chez nos 2 psys à Herstal. J’avais dit que parfois dans ma tête, je me sentais comme si j’étais tout seul sur un petit îlot et autour de cet îlot il n’y avait que de l’eau infesté de requins mais moi je me sentais bien sur cet îlot et je n’avais aucune envie de partir… et parfois quand je tombais à l’eau, je voyais  ton image, ton visage essayer de me tirer vers le haut, pour me sauver, mais il y avait une autre force qui ne voulait pas… Puis je revenais dans le monde réel… je me réveillais… temporairement…

Je dirais que cette fois Bébé, je me suis décidé à couper le seul cocotier qui se trouvait là et l’utiliser pour venir vers TOI… vers une vie meilleure… Je me suis même fabriqué une carapace avec les noix de coco pour me protéger de ces requins… Cette fois c’est décidé, je vais nager… je nagerai jusqu’au bout, jusqu’à ce que je trouve la bonne direction pour arriver jusqu’à TOI… ce n’est ni cette eau, ni ces requins et ni la fatigue qui m’arrêteront… je nagerai jusqu’au dernier souffle…

Qu’est-ce qui fait qu’un Homme est un Homme? Un ami se l’est demandé un jour.
Ses origines? Comment il vient au monde? Je ne crois pas.
Ce sont les choix qu’il fait.
Pas comment il aborde les choses… Mais comment il choisit de les conclure…

John Myers – Tiré du film Hellboy

Bonne nuit Mon Bébé, Je t’aime

Ton Poussin…

Publicités

Read Full Post »

Salut Bébé,

Nous sommes le 25 aout, cava faire 2 jours que je suis parti chez I. à la Louvière.

Là, je suis dans le centre de la Louvière à attendre I. qui m’a donné rendez-vous pour aller au Cora, afin de faire un double de ses clés.

Je suis assis dans un café à boire un thé, j’en suis à mon troisième, je n’ai malheureusement pas eu de thé chez I.. Elle n’a pas de thé noir chez elle, alors le matin c’est horrible… car je n’aime pas le café et encore moins le café Senseo, saloperie de truc à la mode.

Enfin, je suis allé me chercher une carte GSM avec un nouveau numéro et je me suis arrêté dans un Colruyt pour acheter un stylo plume pour t’écrire avec, car j’ai toujours aimé les stylos plume.
J’ai l’impression que lorsqu’on écrit avec un stylo plume, les pensées sont plus sincères et je ne saurais l’expliquer pourquoi mais c’est aussi beaucoup plus personnel.

Sur un autre sujet, j’ai perdu ma virginité avec les bus de la Louvière, pas facile d’en avoir un en tout cas, il n’y a qu’un bus toutes les heures… C’est pire qu’à Liège.

Je sais que que tu ne veux pas m’entendre, c’est pour ça que je ne voyais que cette solution pour te faire part de mon amour et de mes regrets. Même si c’est difficile à croire, même le concevoir pour toi, Je t’aime Mon Bébé et tu me manques horriblement, OUI, j’ai mérité cette distance entre toi et moi, OUI,  je suis coupable et je n’arrêterai pas de l’avouer tant que j’aurai un souffle…

Tu ne peux pas savoir à quel point là tout de suite j’ai envie de commander de l’alcool, car je me sens mal. Mais si je ne suis pas capable de me contrôler dès maintenant, alors quand le pourrais-je? Jamais je ne pourrais te prouver que je peux être l’homme que tu voulais que je sois, l’homme de qui tu es tombée amoureuse mais que tu détestes actuellement car il est bien loin du type que tu as connu…

OHHHH Putain, tu me manques Bébé, c’est horrible, cette douleur est insupportable, surtout quand je commences à accepter que même ma voix te horrifies maintenant…

Enfin là je vais d’abord aller chercher un autre GSM, une promo qu’a vu Irene, un bête GSM à 30 €, ça va à coup sur me changer du Blackberry…

Voilà, je suis d’abord passé à la pharmacie pour prendre la bande élastique pour ma main ainsi qu’une pommade Arnica…

Au magasin Mobistar, une femme avant moi se plaignait qu’elle n’avait toujours pas récupérer son GSM parti en réparation depuis plus d’un bon mois… Ça y est, cela a pris moins de 2 minutes pour moi, c’est payé et je peux directement utiliser le GSM, la batterie est assez pré-chargée.

Enfin, je vais d’abord m’arrêter dans un café pour mettre la bande, car ma main me fait trop mal.

Ok, c’est fait, donc je continue, je me suis arrêté ici dans la rue principale car Irene m’a donné RDV plus bas dans la rue, comme j’ai dit afin de faire un double de ses clés pour moi, mais aussi pour aller chez son médecin traitant (que tu connais apparemment) car elle a souci au boulot.

Hahaha, on a fait tout un tour pour aller chez son médecin et quand on a fini, je me suis rendu compte qu’il est juste à 50 mètres de chez I., la bonne blague.  Enfin on est rentré, le double de la clé ne fonctionne pas, Irene ira demain au Cora, heureusement qu’elle a gardé le ticket.

Le Diner, I. veut préparer du poulet, un filet de poulet. Mais je n’ai pas très faim, je n’ai pas faim du tout d’ailleurs… Alors je sors me promener. Je prends le GSM avec pour te parler, tu ne réponds toujours pas. Je suis en manque de toi… ta voix me manque…

Ce n’est pas grave, je vais essayer de sonner sur le fixe, ah quelqu’un décroche, c’est ta mère qui a répondu, on a eu une petite prise de bec et elle m’a raccroché au nez… Je suppose qu’elle doit être au courant maintenant à propos de tout ce qui s’est passé. Oui, je suppose qu’elle a le droit de le savoir, c’est quand même ta mère. ..

Mon GSM va de toute façon lâcher, il n’est pas assez chargé, faut dire que je l’ai directement sorti de sa boite.

Je retourne chez I., elle mange encore, alors je me sers un verre de Sherry et je m’installe à côté d’elle pour parler. Et je pleure… je pleure pour tout le mal que je t’ai mal, je me rends quand même compte de la honte que tu as subie à cause de moi… I. ne me dit rien, elle m’écoute parler et pleurer, de toute façon, la pauvre ne saura rien dire, déjà que je la mêle à toute cette histoire, sans qu’elle ait demandé cela… Je sais qu’elle ne le fait que pour m’aider, et je lui suis reconnaissant.

Je pense aussi à toute la paperasserie donc je dois m’en charger maintenant, mais je veux aussi te voir, alors dans un dernier élan, je t’appelles… mais les choses tournent mal. Tu penses que c’est pour t’emmerder que je veux venir là… même si j’essaye de t’expliquer qu’on est la fin du mois et si je ne peux pas habiter là, je ne m’en sortirai pas… mais tu refuses de le croire…résultat On se fâche…

Je demande à I. si elle peut me reconduire à la gare, elle refuse, elle voit que je ne suis pas entièrement moi, et elle ne veut pas non plus qu’il m’arrive une saloperie. Pourtant je campe sur ma position, et j’appelle un taxi.

Le taxi me dit qu’il arrive le plus rapidement, mais il est déjà 22h20, le train est à 22h34, je le rappelle, et le lui explique, il me dit que j’aurai du lui préciser cela, mais qu’il arrive dans moins de 2 minutes.

I. veut toujours me dissuader, mais d’un côté il faut que je règle ces histoires de banques et de sous, mais aussi que je puisse te revoir… alors je sors attendre le taxi à l’extérieur, il fait froid, heureusement que j’ai pris mon gilet.

Ca y est le taxi est là, un italien, faut pas t’étonner, c’était Little Italy pendant quasi toute la journée pour moi… I. va m’en vouloir pour ça d’ailleurs… il est très sympathique, il ne roule pas vite, mais à une allure raisonnable, 22h35 et j’arrive seulement à la gare, je lui paye la course et je cours vers le quai…

Était-ce un coup de chance ou un sort du destin pour que tu me détestes encore plus dans les prochains jours, je n’en saurai rien, mais le train est encore à quai et je monte dedans…

Pendant le trajet on essaye de parler, j’essaye de te parler, de te faire comprendre qu’il faut que je vienne, mais tu refuses de m’entendre… Il ne me reste plus qu’une chose à dire, et c’est que je suis encore chez moi… sur ce tu me réponds, donc ce cas, tu ne seras pas là quand j’arriverai…Le train n’a pas encore beaucoup roulé, I. m’a envoyé un message pour savoir ou j’étais. Le train venait d’entrer en garde de Charleroi… Elle me disait: RENTRES, je n’ai pas répondu.

Le train a du retard,car apparemment avant que je monte dans le train, quelqu’un a brisé une vitre du train, donc il ne peut pas rouler correctement (vas savoir pourquoi, c’est pourtant du triple vitrage), on nous fait donc changer de wagon je suppose que si jamais il roule vite, à cause de la friction du vent, le restant de la vitre peut se briser et s’envoler un peu partout…

Aux environs de minuit, ca y est j’y suis… je fonce vers la maison, au cas ou tu serais encore là…

Malheureusement pour moi, tu n’es plus là… je ne sais pas où tu es, je suppose que tu es allée à Velroux, chose que nies ta mère quand je l’appelles à Velroux.

Bon dans ce cas je vais un peu rester avec Pupuce et Némé, Némé est contente de me revoir, elle vient me voir, elle reste sur moi…

Enfin… Je vais me coucher dans le canapé, j’ai une longue journée qui m’attends demain…

Bonne nuit Bébé, Je t’aime…

Ton poussin.

Read Full Post »